concept mot form avec des lettres en bois - Emploi
10 mai 2017

Quel devenir pour les exclus du chômage ? Résultats de la recherche commanditée par Actiris

Actiris, l’opérateur public bruxellois de l’emploi, a commandité une recherche sur le devenir des « exclus du chômage » (UCL). Les résultats viennent d’être présentés aux membres de son comité de gestion.

Menée de janvier 2016 à mars 2017, cette étude s’est centrée sur le vécu de l’exclusion et le devenir des personnes concernées. Avec un objectif central, pour Actiris, dans le cadre de sa nouvelle compétence de contrôle de la disponibilité active : mieux cerner les publics et leur parcours afin de leur proposer un accompagnement adapté.

Cette étude indique que les exclus du chômage sont actifs dans des segments limités du marché de l’emploi (activités et emplois non qualifiés). Ils connaissent des formes de travail plurielles et éloignées de l’emploi durable. Ils sont en décalage avec la norme ‘standard’ de recherche d’emploi. L’exclusion, vécue comme une injustice, marque une rupture durable et forte avec les institutions publiques ou parapubliques et éloigne de l’accompagnement et de l’emploi. Elle génère des processus de dévalorisation et de précarisation…

La FGTB tire trois enseignements de cette étude, qui renforce sa conviction quant à l’absurdité des mesures d’activation et d’exclusion des chômeurs :

1) la menace d’exclusion n’a pas l’effet escompté de « bonification » des comportements de recherche d’emploi : elle provoque, en revanche, bel et bien, des marginalisations, des « retraits » et de l’insécurité ;

2)  cette procédure est brutale et laisse  peu de possibilités de retour à un statut régulier honorable ;

3)  le devenir de ces personnes est une sorte d’impensé collectif : nos décideurs n’ont jamais pris en compte et réfléchi au devenir de ces « exclus ». La seule échappatoire collective, promue par les accompagnateurs sociaux, c’est…la médicalisation, la psychiatrisation du chômage de longue durée et l’orientation vers de nouveaux dispositifs d’accompagnement des personnes dites MMPP. Ce dispositif tourne vraiment à l’absurde…

 

L’enquête complète est disponible ici : 2017-05 – UCL – Rapport exclus du chômage.