44139875245_b665fdeb64_k
2 octobre 2018

Action « Pensions » du 02/10 : les jeunes se font entendre

Bruxelles – 7 000 manifestants ont répondu ce mardi à l’appel des organisations syndicales bruxelloises. Objectif : défendre le droit à une pension digne. Une délégation de jeunes syndicalistes a également rencontré M. Daniel Bacquelaine, Ministre des pensions et M. Kris Peeters, Ministre de l’emploi, afin de leurs présenter leurs revendications.

Malgré la pluie, 7 000 personnes se sont rassemblées à Bruxelles en front commun syndical élargi pour revendiquer le droit à des pensions dignes.

En marge du cortège, une délégation de jeunes a rencontré et interpellé les ministres M. Daniel Bacquelaine, Ministre des pensions et M. Kris Peeters, Ministre de l’emploi. « Nous refusons cette politique indigne qui nous force à travailler jusqu’à 67 ans. Elle ne peut pas être menée soi-disant en notre nom. Nous exigeons de véritables emplois et non les stages, contrats étudiants ou emplois précaires qui nous sont offerts. L’avenir des pensions, cela nous concerne. Il est absurde de vouloir faire travailler les ainés plus longtemps, alors que des milliers de jeunes cherchent des emplois de qualité » précise les jeunes syndicalistes. « On doit arrêter de détruire les bases de la solidarité. Nous voulons interpeller les parlementaires et Ministres car leur politique n’est pas légitime. ils votent des mesures injustes sans avoir reçu le mandat des électeurs. Ce ne sont pas les patrons et le monde économique qui peuvent décider pour toute la société et pour les jeunes d’aujourd’hui. »

Pour rappel, le front commun syndical revendique :

  • Une pension légale pour tous à 65 ans maximum. Travailler jusque 67 ans est infaisable.
  • Des crédits-temps de fin de carrière à 55 ans. Le droit de souffler en fin de carrière.
  • Une pension légale forte qui permet de vivre dignement. Être pensionné sans être pauvre.
  • Des fins de carrière décentes qui tiennent compte de la pénibilité.
  • L’égalité homme-femme pour les pensions. Les femmes ont droit à une pension décente.
  • La création d’emplois pour les jeunes. Les vieux au repos, les jeunes au boulot.