30 juin 2022

La liberté de disposer de son corps : un droit fondamental – Manifestation ce 30 juin 2022 à 17h30

Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a permis aux différents États américains de prendre des mesures pour empêcher l’interruption volontaire de grossesse (IVG), voire pour  l’interdire totalement. Pour la FGTB, la liberté de disposer de son corps est un droit fondamental. (Voir la motion ci-jointe que le Comité fédéral de la FGTB a approuvée ce 28 juin 2022).

La révision de l’arrêt vieux de 50 ans nous rappelle une fois de plus que les droits sociaux, civiques ou tout simplement ceux des femmes, conquis par la lutte, ne sont pas éternels. Que cela soit aux Etats-Unis, en Europe ou partout ailleurs.  En Belgique aussi, nous réclamons toujours la dépénalisation totale de ce droit, voire son inscription dans la Constitution. Le délai dans lequel un avortement peut être pratiqué doit également être porté à 20 semaines et le délai de réflexion de six jours doit être supprimé.

Plusieurs organisations appellent donc à la mobilisation pour protester contre cette décision aux Etats-Unis et pour montrer notre solidarité avec les femmes américaines dont les droits reproductifs sont gravement violés. La FGTB soutient cet appel à la mobilisation.

  • Nous nous réunirons le jeudi 30 juin à 17h30 près de l’ambassade américaine à Bruxelles, Boulevard du Régent 27.
  • A Charleroi, une action aura également lieu le jeudi 30 juin à 17h30 sur la Place Verte.

D’autres actions sont susceptibles d’être organisées. Des mises à jour suivront.

Élevons partout nos voix en signe de protestation ! Les droits des femmes sont des droits humains !