16 mai 2019
18h30
Rue du Fort, 35 à 1060 Bruxelles

Festival des Résistances – Soirée Débat : No Pasaran!

Soirée-débat en présence de :

  • Cédric Boterro,  VISA (Vigilance Syndicale Antifasciste – France)
  • Nathalie Leloup, déléguée syndicale à la CGSP ALR, membre de Réagis
  • Du Front Antifasciste de Liège
  • De la Coalition Antifasciste de Bruxelles (Stand Up)
  • Du Comité des Femmes sans-papiers

 

Depuis la crise de 2008 et le sauvetage des banques par les Etats, les classes populaires et les classes moyennes subissent les effets dramatiques des politiques d’austérité menées en Europe: explosion de la pauvreté, affaiblissement voire disparition de services publics essentiels dans certaines régions (santé, mobilité, école etc), précarisation des emplois et augmentation du stress au travail, détérioration des systèmes de protection sociale etc.

Dans ce contexte de grande insécurité sociale, on observe la montée très claire des partis d’extrême-droite et la place croissante que prend dans le débat public les discours nationalistes, identitaires et xénophobes. En instrumentalisant cette colère populaire et en la dirigeant contre certaines catégories de la population, ces discours ont favorisé la mise en place de politiques discriminatoires, déshumanisantes et la multiplication d’actes de violence en Belgique et ailleurs contre des personnes racisées, migrant.e.s, LGBTQ+, etc.

Les prochaines élections européennes, fédérales et régionales, constituent dans ce sens un moment clé qui va déterminer le rapport de force et l’audience qu’auront pour les prochaines années des partis et mouvements ouvertement fascistes mais également les partis qui ont mis en œuvre toutes ces politiques ultralibérales, sécuritaires et liberticides qui font le lit de l’extrême-droite.

Partout en Europe, des alliances se construisent pour coordonner nos forces et mettre en place des stratégies communes pour faire face à cette (extrême)-droitisation de la société. L’urgence de s’organiser et de s’unir est ressentie par un nombre croissant de syndicalistes et par toutes celles et ceux qui luttent de manière générale pour une société où chacun.e aurait droit à une vie digne, à l’autodétermination, ainsi qu’au respect de ses droits et libertés fondamentales.

L’objectif de cette soirée est de permettre le partage de nos expériences et réflexions pour mieux combattre ensemble, aujourd’hui comme hier, celles et ceux qui détruisent les collectifs et la solidarité et nous emmènent tout droit vers une société de plus en plus violente. Un objectif complémentaire vise à partager les moyens de sensibilisation permettant de déconstruire les fake news, les stéréotypes et autres vecteurs renforçant les clivages au sein de la population.

 

Pour faciliter l’organisation de la soirée, l’inscription est souhaitée :

  • par e-mail Martine.Chavatte@cepag.be
  • par téléphone au 02/539.88.08

 

Une soirée organisée par et avec la Centrale Culturelle Bruxelloise.

* Le groupe Réagis est constitué de militant.e.s syndicaux qui ont pour objectif de sensibiliser le monde du travail aux dangers de l’extrême-droite, et de dénoncer les politiques et pratiques de déshumanisation mises en œuvre dans les entreprises et dans la société en général. Contacts : myriam.akhaloui@cepag.be ; rachel.carton@cepag.be