6 mai 2019
18:00
Université Populaire - Rue de la Victoire, 26 à 1060 Bruxelles

Ensemble pour la réduction collective du temps de travail !

Les inégalités ne cessent de se creuser. La politique mise en œuvre par l’actuel Gouvernement fédéral accroît la précarité des conditions de travail, tout en renforçant les sanctions à l’encontre des travailleurs sans emploi. Les conséquences en sont désastreuses pour l’ensemble des travailleurs, avec ou sans emplois : blocage des salaires, augmentation des emplois précaires, pression au travail, mal-être professionnel, exclusion sociale, …

Entre celles et ceux qui travaillent trop et celles et ceux qui galèrent pour trouver un vrai travail, la campagne POUR un emploi de qualité – STOP à la précarité lance un appel pour la réduction collective du temps de travail !  

Aujourd’hui  il convient d’envisager sans délai une répartition juste des richesses produites. La réduction collective du temps de travail (RCTT) sans perte de salaire est, sans conteste, une des pistes à privilégier.

 

La RCTT présente, en effet, de nombreux avantages, négociée collectivement et encadrée syndicalement, elle permettra :

  • une réduction du chômage via la création d’emplois,
  • une plus juste répartition des richesses produites, en faveur du monde du travail,
  • une meilleure conciliation vie privée / vie professionnelle,
  • des perspectives de création d’activités socialement utiles, déconnectées de la logique du profit, qui guide, seule, aujourd’hui, le système économique.

 

Rendez-vous ce lundi 6 mai à 18h00 à l’Université Populaire pour en débattre.

 

Un débat coorganisé par le FGTB Bruxelles, la CSC Bruxelles, le MOC, la CEPAG et la PAC.