visuel fille bras croisés
30 janvier 2018
De 9h00 à 13h00
CGSP - Place Fontainas, 9-11 à 1000 Bruxelles

Forum syndical : « La galère des jeunes aux marges de l’emploi »

« La galère des jeunes aux marges de l’emploi et de l’exclusion … les faces cachées des politiques de l’emploi »

Les effets cumulés, dans une Ville cosmopolite, des exclusions du chômage, de la précarité croissante du travail et des discriminations à l’embauche risquent d’avoir pour effet, d’ici une dizaine d’années, qu’une partie importante des travailleurs de cette Région tireront de leurs expériences de travail, et de non-travail, un sentiment profond d’insécurité sociale (et d’inégalité de traitement), avec le risque, majeur, pour les organisations sociales, de ne plus être perçues comme de véritables « boucliers sociaux ». Dans un tel contexte, ils sont nombreux à n’avoir plus pour seule perspective de subsistance que de travailler à la marge de la société, dans l’économie informelle ou, au mieux, dans ces petites entreprises de services, où les organisations syndicales ne savent pas pénétrer, laissant les travailleurs livrés à eux-mêmes. Ils enchainent bien souvent les périodes de travail et de non travail, avec pour conséquence que, privés de revenus suffisants, leur droit le plus élémentaire à la ville leur est dénié, en termes d’accès à un logement décent, à l’énergie, à la santé, aux loisirs… Pour ces jeunes qui formeront les forces vives de notre région dans 10 ans, leur commune condition avec l’ensemble des travailleurs leur échappe, mettant à mal leur sentiment d’appartenance collective.

La galère des jeunes aux marges de l’emploi reste le non-dit, la face cachée, des politiques publiques ciblées sur l’emploi des jeunes. Il importe de dévoiler ces réalités de vie et de travail délitées, afin de permettre aux organisations sociales d’aller à leur rencontre et d’en assurer la défense collective. C’est un défi syndical majeur.

Ce forum aura pour ambition questionner cette évolution préoccupante et de réfléchir avec les acteurs de l’emploi aux stratégies à adopter pour ne pas faire de ces milliers jeunes travailleurs les laissés-pour-compte des politiques d’emploi.

 

Pour en ancrer le débat :

  • Eric BUYSSENS, Directeur du Bureau d’études de la FGTB Bruxelles
  • Marc ZUNE, Professeur de sociologie à l’UCL et chercheur au sein du GIRSEF, le Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur la Socialisation, l’Education et la Formation.
  • Esteban MARTINEZ, Professeur à la Faculté de Philosophie et Sc. Sociales de l’ULB

Après un premier échange avec la salle, la parole sera donnée à Résiste, le collectif de travailleurs sans emploi de la FGTB Bruxelles.

Un panel animera ensuite le débat. Il sera composé de

  • Caroline MANCEL, Directrice générale adjointe d’Actiris
  • Tahar EL HAMDAOUI, Coordinateur du Dispositif Relais de la Mission locale de Forest
  • Yves MARTENS, Coordinateur du Collectif Solidarité Contre l’Exclusion
  • Catherine OPALINSKI, Responsable des Jeunes de la FGTB Bruxelles
  • Inge VAN BRABANT, Directrice de Jeugd en Stad – à confirmer

Des sandwiches et des softs seront mis à disposition des participants.

Entrée libre et traduction simultanée.

A vos agendas !

INFOS PRATIQUES :

  • Maison des Huit Heures (CGSP) : Place Fontainas, 9-11 à 1000 Bruxelles
  • Horaires : 8.30h00 à 12h30
  • Information et inscription : véronique.bel@fgtb.be – 02/213.16.69

 

L’Ecole syndicale de Bruxelles est une initiative de la Centrale culturelle bruxelloise (asbl) et de la FGTB de Bruxelles, avec l’appui du Centre d’Education populaire André Genot (CEPAG, asbl) et du Service d’Education permanente du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles